Energie solaire : de la puissance dans le nombre

« En France, selon que l’on réside au Sud ou au Nord – et que l’on bénéficie d’un ensoleillement annuel moyen de 1 800 ou de 900 heures -, l’électricité d’origine photovoltaïque coûte aujourd’hui, en considérant que l’installation est amortie en vingt ans, entre 25 et 50 centimes d’euros le kWh. Une dépense à comparer aux quelque 13 centimes d’euros, taxes comprises, facturés par EDF en option de base. En 2010, la fourchette devrait descendre entre 20 et 40 centimes d’euros. En 2020, entre 10 et 20 centimes d’euros. Et, en 2030, les coûts devraient tomber en dessous de 10 centimes d’euros le kWh, que l’on habite à Lille ou à Marseille. (…) Comment expliquer cette baisse continue des tarifs ? D’abord, par la multiplication des installations photovoltaïques, (…) et aussi grâce aux progrès techniques dont bénéficient les installations photovoltaïques. » (Le Monde du 8 novembre 2006).

Effectivement, plus on est nombreux à se mettre à l’énergie solaire, et moins ça coûtera cher. Ce n’est pas seulement une question d’environnement, mais aussi une question de société. Plus il y aura de personnes qui utiliseront l’énergie solaire, plus il y aura de recherche dans ce domaine et plus les progrès technologiques seront importants.

Si vous faites construire votre maison, c’est le moment de vous renseigner sur l’installation de panneaux photovoltaïques. Sinon, vous pouvez aussi vous y mettre, en utilisant les services de sociétés de production d’énergie telle qu’Enercoop. Actuellement disponible uniquement pour les professionnels, cette société, qui injecte sur le réseau de l’électricité produite uniquement à partir des sources d’énergies renouvelables (l’eau, le soleil, le vent ou la biomasse), sera en mesure de fournir les particuliers à partir du 1er juillet 2007. Ce qui ne gâche rien : fonctionnant sous forme coopérative, Enercoop s’inscrit dans une démarche de commerce équitable. Quand je vous disais que c’était aussi une question de société…


| |

5 commentaires à “Energie solaire : de la puissance dans le nombre”

  1. C’est une bonne chose de pouvoir enfin choisir son électricité.

  2. Il est vrai que plus les panneaux photovoltaïque se vendent plus les entreprises investissent dans la recherches et moins le mètre carré est cher.
    Cependant il faut savoir d’à la production de cellules photovoltaïque et seulement à la production de ces cellules le gaz SF6, qui est un gaz à effets de serre 23 000 fois plus puissant que le CO2, est rejeté dans l’atmosphère.
    Donc oui les panneaux photovoltaïques sont bien mais est-ce que ça vaut le coup, je sais pas.

  3. Pardon, je me suis trompé le gaz à effet de serre créer par la production de panneaux photovoltaïques est le NF3.
    Désolé.

  4. Sur la même tendance qu’Enercoop, je viens de découvrir un fournisseur d’énergie 100% renouvelable : Planète Oui. Ce fournisseur a aussi la particularité d’accompagner ses clients dans leur réduction de consommation d’énergie en les incitant financièrement à devenir responsable.

    Bonne idée à méditer… Faîtes un tour sur le site, pour ma part je réfléchis sérieusement à les rejoindre.

    http://www.planete-oui.fr

  5. L’énergie nécessaire pour la production d’un panneau solaire est très importante et un panneau solaire aujourd’hui à un rendement très faible.
    Mais il faut que les entreprises investissent dans la recherche.

Commentez ce billet