Libération des AMAP

Un article de Libération fait connaitre un peu plus au grand public le phénomène des AMAP. On y apprend (à ma grande surprise) qu’entre 20.000 et 60.000 personnes sont concernés par le phénomène. Par contre, les « utilisateurs » des AMAP sont catégorisés comme des gens légèrement extrémistes. Certes ils sont souvent engagés, mais ce n’est pas obligatoire. On peut tout à fait faire partie d’une AMAP sans faire partie d’ATTAC (je ne fais d’ailleurs partie d’aucune organisation politique ni écologiste)! Il suffit juste d’avoir une autre façon de voir la consommation et l’agriculture, le reste ça se fait tout seul.

Pour en savoir plus sur les AMAP ou trouver celle la plus proche de chez vous, consultez le site de l’Alliance nationale des AMAP.


Commentez ce billet