Du vrai…

Je suis sûre que comme moi, vous avez dû entendre des gens dire des choses comme « les tomates n’ont plus de goût », ou encore « dans le temps, les fraises avaient vraiment du goût! ». Si ça se trouve, vous êtes une de ces personnes! Eh bien sachez que j’ai rejoint le club! Jusqu’à maintenant, je me disais que c’était comme les pâtes au fromage dont je raffolais enfant (le « macaroni and cheese » industriel en boîte) et que je trouve absolument imangeable maintenant. Ce n’était qu’une question d’évolution: mes goûts avaient changé.

Mais samedi dernier, j’ai enfin compris ce que les gens voulaient dire: j’ai goûté une tomate tellement juteuse, goûteuse, hum.. j’en salive encore. Comment se fait-ce, me direz-vous? Eh bien, c’était tout simplement un fruit qui a été cueilli à maturité par le maraîcher de notre AMAP. Un fruit dont la variété a due être sélectionnée pour sa saveur et non pour sa fermeté (histoire de supporter les jours de transports en camion) ou sa forme (légèrement plate pour mieux s’empiler dans les caisses). Un fruit qui a poussé dans la terre, comme au bon vieux temps où le hors sol n’existait pas. Un fruit bio. Un vrai fruit, tout simplement.

Commentez ce billet